#ShortStory

Parce qu’on est en 2018 et qu’on ne peut TOUJOURS PAS porter un short tranquillement…

Petit résumé de ce qui s’est passé hier sur Instagram

Si vous avez suivi mes stories cet aprem (et au vu de vos nombreux petits mots affectueux… Je pense que oui), vous savez que j’ai passé une semaine… Houleuse.
L’objet du délit ? Un malfaisant petit short !
Bouuuuuuuuh 😈

Alors, j’ai fini par être blasée des remarques sur mes photos/vidéos de pole parce que…
Sérieux… Je ne suis pas Spiderman.
Je ne côtoie pas les araignées mutantes.
Donc, désolée les gens, mais sans le contact avec ma peau, j’adhère pas à la barre.
CQFD.

Ce qui me pose un plus gros problème, c’est que sur base de ce petit short, certains se permettent de me faire part de leur avis sur :
⭐ Ma moralité douteuse
(celui la m’a fait beaucoup rire… si seulement tu me connaissais… tu saurais que je suis bien pire encore 😁😈)
⭐ Mes bourrelets qui dépassent
(ce short existe aussi en taille 46… alors quoi ? On impose le moumou hawaïen quand tu dépasses le 34 ?)
⭐ Je m’habille comme une ado
(Là… je suis un peu vexée. J’avais même pas mes oreilles de chat)
⭐ Là où je rigole moins, c’est quand on se permet de faire le lien entre cet – apparemment – scandaleux petit short et mes « talents de maman »

Avec ce short pourtant… Je conduis mes enfants à l’école, je joue au parc avec eux, je soigne leurs bobos, je joue à la pâte à modeler, je leur cuisine des petits gâteaux, je leur raconte une histoire avant de dormir ET, parfois, je leur apprends deux trois petites choses.
Des petites choses comme « ne jugez pas les gens sans les connaître ».
Pas sur leur couleur de peau, pas sur leurs goûts, pas sur leur poids et pas non plus sur leurs vêtements.

Je ne sais pas si c’est de la méchanceté gratuite, de l’envie ou de l’ennui mais si vous pouviez seulement mesurer la profondeur de mon indifférence…
Vous ne joueriez pas si près du bord.
En tous cas… Moi… je ne changerai pas !

Je ne peux que vous conseiller de vous trouver une occupation saine et de vous occupez les mains.
Comblez vos vides intérieurs autrement.
Mais laissez-moi hors de tout ça 😘

Paillettes et papillons.
Je vous aime ❤

PS : Pour vous faire un petit plaisir, vous noterez que je ne porte aucun vêtement scandaleux sur cette photo… ☺

 

 

Si vous avez suivi mes stories cet aprem (et au vu de vos nombreux petits mots affectueux… Je pense que oui 😊), vous savez que j’ai passé une semaine… Houleuse. L’objet du délit ? Un malfaisant petit short ! Bouuuuuuuuh 😈 … Alors, j’ai fini par être blasée des remarques sur mes photos/vidéos de pole parce que… Sérieux… Je ne suis pas Spiderman. Je ne côtoie pas les araignées mutantes. Donc, désolée les gens, mais sans le contact avec ma peau, j’adhère pas à la barre. CQFD. … Ce qui me pose un plus gros problème, c’est que sur base de ce petit short, certains se permettent de me faire part de leur avis sur : ⭐ Ma moralité douteuse (celui la m’a fait beaucoup rire… si seulement tu me connaissais… tu saurais que je suis bien pire encore 😁😈) ⭐ Mes bourrelets qui dépassent (ce short existe aussi en taille 46… alors quoi ? On impose le moumou hawaïen quand tu dépasses le 34 ?) ⭐ Je m’habille comme une ado (Là… je suis un peu vexée. J’avais même pas mes oreilles de chat) ⭐ Là où je rigole moins, c’est quand on se permet de faire le lien entre cet – apparemment – scandaleux petit short et mes « talents de maman »… … Avec ce short…, je conduis mes enfants à l’école, je joue au parc avec eux, je soigne leurs bobos, je joue à la pâte à modeler, je leur cuisine des petits gâteaux, je leur raconte une histoire avant de dormir ET, parfois, je leur apprends deux trois petites choses… Des petites choses comme « ne jugez pas les gens sans les connaître ». Pas sur leur couleur de peau, pas sur leurs goûts, pas sur leur poids et pas non plus sur leurs vêtements 😊 … Je ne sais pas si c’est de la méchanceté gratuite, de l’envie ou de l’ennui mais si vous pouviez seulement mesurer la profondeur de mon indifférence… Vous ne joueriez pas si près du bord. … En tous cas… Moi… je ne changerai pas 😊 … Je ne peux que vous conseiller de vous trouver une occupation saine et de vous occupez les mains. Comblez vos vides intérieurs autrement. Mais laissez-moi hors de tout ça 😘 … Paillettes et papillons. Je vous aime ❤ … PS : Pour vous faire un petit plaisir, vous noterez que je ne porte aucun vêtement scandaleux sur cette photo… ☺

Une publication partagée par Je suis une mite en pull-over (@encollowen) le

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *