#Book

Je suis tombée sur un vieux vieux viiiiiiiiiiiiiieux statut Facebook façon »chain mail » de qui consistait à « lister 10 livres qui vous avait marqué, d’une façon ou d’une autre, dans votre vie. Ça ne devait pas forcément être de « bons livres » ou de grandes œuvres, juste des livres qui nous avaient touché ».

A l’époque, j’avais listé :

  1. Les 4 filles du Dr March de Louisa May Alcott
  2. Croc Blanc de Jack London
  3. La nuit des temps de Barjavel
  4. American Psycho de Bret Easton Ellis
  5. Un été pour mourir de Lois Lowry
  6. Le seigneur des anneaux/silmarillon/contes et légendes inachevées/etc.BREF l’œuvre de Tolkien
  7. La saga Harry Potter
  8. La saga Twilight
  9. Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde
  10. L’évangile selon Pilate d’Eric-Emmanuel Schmitt

 

Alors, pour les deux premiers, c’est assez facile, ce sont les deux tous premiers vrais livres  » de grands » que j’ai lu.
Cela dit, avec le temps, je pense que j’ai gardé de meilleurs souvenirs des 4 filles du Dr March.
Un peu plus chaleureux sûrement… et puis j’avais beaucoup aimé les adaptations en film et dessin animé !

La nuit des temps est probablement un de mes livres préférés et que j’ai le plus conseillé à autrui. Une belle histoire d’amour bien tragique sur fond de SF… Sortez les mouchoirs !

American Psycho est l’un des rares films que j’ai vu AVANT de lire le livre.
J’ai donc le même amour inconditionnel pour ces deux œuvres.
Décalé, original voire franchement trash… Ce n’est pas un roman d’épouvante mais certaines scènes m’ont marquée au fer rouge !

Un été pour mourir a été mon premier livre imposé à l’école.
Une HORRIBLE histoire de cancer d’enfant que j’ai lue bien trop jeune et qui me laisse un arrière-gout bien amer en bouche.

J’ai toujours une pensée émue pour les sagas de Tolkien et pour Harry Potter pour avoir forcé les portes de mon imaginaire… Et j’aime toujours autant les relire !

BON OK… Twilight… J’avais 18 ans et j’étais une incorrigible NEUNEU.
Pour la petite histoire, j’étais Team Edward.
Avec le recul… Je crois que seul le premier tome trouve un semblant de grâce à mes yeux.

Le portrait de Dorian Gray m’a toujours fasciné.
Comme quoi… Les questions d’image, d’être et de paraître ont toujours titillé ma curiosité et mon intérêt.
Par ailleurs, je regarde toujours les nouvelles séries TV et films qui sortent sur ce sujet.
Je vous conseille d’ailleurs la délicieuse série « Penny dreadfull ».

L’évangile selon Pilate devait être mon livre de chevet du moment (:p). Pour avoir étoffé, par après, ma connaissance de l’auteur, je dirais que je lui préfère la part de l’autre. Une sorte d’excursion dystopique dans un monde où Hitler aurait été reçu aux beaux-arts

 

Si je devais en refaire une, à l’heure actuelle, je garderais :

  1. Les 4 filles du Dr March de Louisa May Alcott
  2. La nuit des temps de Barjavel
  3. American Psycho de Bret Easton Ellis
  4. Le seigneur des anneaux de Tolkien
  5. La saga Harry Potter de J.K. Rowling (surtout le prisonnier d’Azkaban)
  6. Le portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde

 

Et je rajouterais :

 

7. Les Aventures d’Alice au pays des merveilles et De l’autre côté du miroir de Lewis Carroll… Qui n’était pas un oubli de ma part, à l’époque, mais un choix encore assez peu assumé.
Il y a celles qui veulent être des princesses, il y a celle qui veut rester une Alice. Attachante, lunaire, imaginative, curieuse, enjouée… Passer de la petite fille à la reine blanche le temps de traverser le labyrinthe…
Et revenir au point de départ lors du réveil. Se perdre dans une trépidante course au caucus. Changer si souvent qu’on en oublie jusqu’à sa taille et se créer un monde où il n’y aurait que des divagations… Alice. Tout simplement.

 

8. La horde du contrevent de Damasio pour la CLAQUE littéraire que ça a été.
Je n’en dis pas trop pour ne trop rien dévoiler mais… Je le décrirais comme une symphonie polyphonique en colonnes d’air… Un souffle nouveau (uh uh uh ceux qui l’ont lu comprendront) dans la SF qui propose de suivre le périple de 23 personnages (et narrateurs, oui oui oui)  dans leur recherche de la source des vents. Bienvenus dans les terres désolées !

 

9. L’anneau de Moebius de Franck Thilliez. C’est vraiment le dernier roman qui m’a tenu en haleine et qui m’a donné envie de sauter des repas et de manquer des heures de sommeil pour le terminer. Dur. Éprouvant. Un poil compliqué parfois. Comme la horde du contrevent, c’est un livre qui se mérite !

 

10. Non ! de Jeanne Ashbé . Petit poisson rouge a faim. Enfin… Faim d’un bonbon.
Mais grand poisson rouge a dit non. Un petit non, tout rond…
Je connais ce livre par cœur, et pour cause, je dois l’avoir lu des CENTAINES de fois aux garçons…
Ce n’est pas encore un « livre de grands » mais je suis déjà curieuse de savoir vers quels ouvrages ils se tourneront 😉

 

 

Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *