#JustYou

C’est un post que j’écris suite à un petit mot avec @bistoufle31 concernant l’article sur le retour des baby abdos et qui fait échos à une vieiiiiiiiiiiiiiille conversation avec ma chère et tendre @posifit_kenza.
Tu t’en souviendras peut-être 😋❤

Tous les clichés que vous verrez sur les réseaux sociaux sont des clichés qui ont été soigneusement choisis et bichonnés par leur propriétaire. Je ne parle pas de « retouches » parce que c’est un autre débat selon moi mais je pense que tous et toutes nous choisissons nos clichés les plus flatteurs.
Et c’est humain ❤ …
Bien sûr, la photographie nous fige dans l’instant…
Mais notre silhouette évolue, et ce, même au cours de la journée !!!
Faites l’expérience et prenez-vous en photo à trois moments de la journée.
Le matin après une bonne nuit réparatrice.
Le midi après un mcdo avec les gnomes (avec en option le « maman je peux aller dans le toboggan à balle, stp stp stp… MAMAAAAAAN).
Le soir, congestionnée comme Stalone, après votre séance de muscu.
Rien à voir !

Est ce pour autant une tromperie de vous proposer le cliché le plus agréable sur Instagram ?
Je ne pense pas non plus.
On a tous et toutes envie de se présenter sous son meilleur jour et dans la facette de nous qui nous plait le plus ❤

On me demande régulièrement pourquoi je me maquille (même à la salle) alors que je prône l’ #acceptance et le #bodypositive.
Je vous répondrais tout simplement : parce que j’aime ça.
Je ne le fais pas par pression sociale mais, tout simplement, parce que j’aime prendre ce quart d’heure, pour moi, le matin. J’aime prendre soin de moi.
J’aime tracer ces petits yeux qui me font un regard de chat ou de pin-up.
Voilà.

Pourquoi tomber dans l’excès inverse et décréter que, pour parler de bienveillance, il faudrait obligatoirement sortir tout poil dehors, brûler son soutif et bannir les pots de mascara ?
Est ce que l’essentiel de cette philosophie, ce n’est pas de s’accepter telle qu’on est ?
Moi, j’accepte parfaitement cette petite part de coquetterie et de frivolité qui me fait lisser les cheveux et exhiber mes mini-shorts 😁
Ça fait aussi partie de mon image et de mon moi-même.
Trouvez votre voie ❤
Soyez VOUS ❤

 

C’est un post que j’écris suite à un petit mot avec @bistoufle31 concernant l’article sur le retour des baby abdos et qui fait échos à une vieiiiiiiiiiiiiiille conversation avec ma chère et tendre @posifit_kenza. Tu t’en souviendras peut-être 😋❤ … Tous les clichés que vous verrez sur les réseaux sociaux sont des clichés qui ont été soigneusement choisis et bichonnés par leur propriétaire. Je ne parle pas de « retouches » parce que c’est un autre débat selon moi mais je pense que tous et toutes nous choisissons nos clichés les plus flatteurs. Et c’est humain ❤ … Bien sûr, la photographie nous fige dans l’instant… Mais notre silhouette évolue, et ce, même au cours de la journée !!! Faites l’expérience et prenez-vous en photo à trois moments de la journée. Le matin après une bonne nuit réparatrice. Le midi après un mcdo avec les gnomes (avec en option le « maman je peux aller dans le toboggan à balle, stp stp stp… MAMAAAAAAN). Le soir, congestionnée comme Stalone, après votre séance de muscu. Rien à voir ! … Est ce pour autant une tromperie de vous proposer le cliché le plus agréable sur Instagram ? Je ne pense pas non plus. On a tous et toutes envie de se présenter sous son meilleur jour et dans la facette de nous qui nous plait le plus ❤ On me demande régulièrement pourquoi je me maquille (même à la salle) alors que je prône l’ #acceptance et le #bodypositive. Je vous répondrais tout simplement : parce que j’aime ça. Je ne le fais pas par pression sociale mais, tout simplement, parce que j’aime prendre ce quart d’heure, pour moi, le matin. J’aime prendre soin de moi. J’aime tracer ces petis yeux qui me font un regard de chat ou de pin-up. Voilà. … Pourquoi tomber dans l’excès inverse et décréter que, pour parler de bienveillance, il faudrait obligatoirement sortir tout poil dehors, brûler son soutif et bannir les pots de mascara ? Est ce que l’essentiel de cette philosophie, ce n’est pas de s’accepter telle qu’on est ? Moi, j’accepte parfaitement cette petite part de coquetterie et de frivolité qui me fait lisser les cheveux et exhiber mes mini-shorts 😁 Ça fait aussi partie de mon image et de mon moi-même ❤ … Trouvez votre voie ❤ Soyez VOUS ❤

Une publication partagée par Je suis une mite en pull-over (@encollowen) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *