#RaceAgainstNature

6ème course  de la KBC Spartacus Series, cette année… La Race Against Nature !

Encore une fois, un très joli cadre nous accueilli dimanche dernier avec au programme de la flotte, de la boue, de la flotte, de la boue, de la flotte, de la boue ET… un peu de sable.


10 km de course et pas moins de 34 obstacles ce qui l’a rendue un peu plus fun et un peu moins dur que la Battle Of Thor (un obstacle à dompter en moyenne tous les 300 mètres), cela a surtout été une préparation choc à la dernière course de la saison, la Neptunus Run.
Et quelle préparation !
A côté des obstacles, à côté de la course en elle-même, c’est surtout les conditions climatiques qu’il va falloir gérer ce 12 novembre prochain…
Un vent à geler les os et des conditions de course vraiment pas évidentes…
Oui…
Je pense qu’on va terminer ce challenge sur un plus gros challenge encore
:p

Top obstacle : Les tas de boue ! Juste jouissif ! Bon… Pas contre… Toute ma salle de bain sent l’humus…

Pas top obstacle : Mais pourquoi est ce qu’on doit toujours se taper un marais qui pue après s’être rincé dans le lac ???

Le bon point du jour : Les douches chaudes (et une organisation au top !). Pas que je me plaigne d’un petit coup de tuyau de temps en temps mais purée ! Ça te donne du réconfort <3

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *