#Running

Petit récapitulatif des dernières courses de la saison printemps-été :

  • 28 mai : Break out Run – édition nocturne
    Course « à thème » avec figurants. Évasion de prison. Appartient à la « Spartacus series de la KBC ».
    8 km et 25 obstacles environ incluant un circuit aquatique, du trail, des obstacles en hauteur, des infrastructures complexes,…
    8000 participants sur 2 jours.
    Location de lampe frontale et médaille offerte.
    Super système de consigne. Rapide et efficace.
    DJ, petite restauration, possibilité de camping, nombreux ravitaillements, service photo et vidéo.
    Excellente gestion du monde, de la chaleur, de la difficulté des obstacles et de l’ambiance !
    Superbe souvenir sportif et moment entre copines
    49€Un système bien rôdé et une organisation top niveau.
    Rien à redire…
    Une chaleur tropicale et de délicieux moments à barboter dans l’eau.
    Un moment exceptionnel !

 

  • 18 juin : Sand race
    Course dans une sablière. Organisée par « Denali outdoor event ».
    12km et une vingtaine d’obstacles environ incluant une (trop) petite dans l’eau, du trail, de la presque escalade, descente en luge, mousse, saut sur des coussinets,…  Pas vraiment d’infrastructures complexes mais bonne utilisation du terrain.
    6000 personnes sur une journée.
    T shirt, classement (temps) et médaille offerte.
    On attend toujours les photos mais on désespère pas !
    Petite restauration, ravitaillements (MAIS TROP RARES par 30°), ambiance musicale, grands vestiaires.
    C’était dur, mais duuuuuuuuuuuur. Un dénivelé de ouf’ et les difficultés du terrain couplée à la réverbération du soleil… Tu avais vraiment l’impression de mériter ta médaille ! Ce qui était pas désagréable du coup 🙂
    40€ parce qu’on a pas trop traîné à acheter nos dossards.Un parcours génial avec des descentes super jouissives mais une organisation à revoir !!!
    Le commentaire qui revient le plus souvent est « victime de leur succès ».
    Une queue de 30min. aux consignes, DEVANT LES OBSTACLES (!?), aux ravitaillements,… BREF une impression générale de sable dans les rouages (Mouahahahahahahahaha) même si, honnêtement, j’ai vraiment adoré et que ce fut des défauts largement « oubliables ».

 


  • 24 juin : Muddy Angel Run Bruxelles
    Course de nanas dans la boue. Organisée par … Ben, je ne sais pas… Mais largement diffusée par « Eventbrite ».
    5 km (enfin c’est ce qui était annoncé… On tournerait plus autours de 3,47 km, en fait) et une dizaine d’obstacles… (surtout pas un de plus ! ) incluant un petit peu d’eau, des obstacles pas trop haut et de la boue mais pas trop. Je sais bien que la course se voulait accessible à toutes… Mais quand-même…
    6000 participantes sur une journée.
    Ce qui a été offert… Voyons voir… Le ravitaillement de fin était sympa (même si je trouve ça pas sérieux de proposer des bonbons et du chocolat) et sinon… Rien. Pas de t-shirt. Pas de médaille. Même les photos sont payantes. AH SI ! Un petit bandeau rose en peau de couille pour les cheveux… Simple épaisseur. Qui a eu du mal à résister à son lavage.
    Sur place… Ben… C’est un peu la misère. Un système de consigne pas très rassurant, un « vestiaire » minuscule (on a d’ailleurs préféré se changer sur un parking), des « douches » rudimentaires, un échauffement qui avait été annoncé comme « fun et professionel (sic) » sur le site web et qui était… Carrément risible, un parcours vécu comme « trop court » pour la majorité des participantes et une inscription RIDICULEMENT compliquée pour un évènement pareil (certificat médical exigé, etc.).
    50€ pour une journée… Et rien qu’en l’écrivant j’ai mal aux pouces…Alors… Oui… Je me suis bien amusée. Mais je me suis bien amusée grâce à mes copines, pour le reste… Il y a de gros problèmes à tous les niveaux :
    – On a l’impression que ça a été balisé par un ado qui était attendu pour une instance sur WOW (oui, mes références datent mais je suis old school),
    – Les obstacles sont… Trop peu nombreux et trop peu variés. Pour une course dans la boue… Tu t’attends à de la boue, nan ?
    – Le parcours est bien trop court.
    – Les obstacles sont bien trop rares.
    – La gestion des flux est juste mauvaise.
    – Le site est mal choisi.
    – La système de consigne est entièrement à revoir… C’est absolument pas rassurant.
    – Et puis, il y a eu cette polémique qui est venue entacher l’event :

Sur le site de Tour & Taxi aujourd’hui , des milliers de femmes ont  bravé la boue sur un parcours de cinq kilomètres à l’occasion du Muddy Angel Run. Toutes, ou presque croyaient participer à une action de charité. En effet, l’organisation a basé sa campagne de communication sur la couleur rose, et le slogan « pour la bonne cause », qui font penser à la lutte contre le cancer du sein. Or, rien ne sera reversé à cette cause. Déception donc et pour beaucoup l’impression d’avoir été trompées, malgré une ambiance ludique et festive aujourd’hui. Les organisateurs stipulent qu’il n’a jamais été question de dons reversés directement à partir du prix des billets d’entrée mais invite les participantes à faire elles-même un don.
(http://bx1.be/bruxelles-ville/erreur-de-communication-pour-le-muddy-angel-run-rien-ne-sera-reverse-a-la-lutte-contre-le-cancer-du-sein/)

Vu le prix complètement DÉLIRANT du ticket, je comprend pas que RIEN ne soit reversé aux bonnes œuvres. Honnêtement.
Effectivement, on ne peut pas leur reprocher de ne pas l’avoir mentionné sur leur site web : https://www.eventbrite.com/e/billets-muddy-angel-run-bruxelles-2017

POURQUOI: La plupart des Muddy Angels ne courent pas pour elles-même mais pour une amie ou une connaissance, qui se bat ou s’est battu contre le cancer du sein, afin d’apporter un soutien moral à l’autre et ouvrir la voie.

COMBIEN: Les tickets coûtent entre 29 et 59 EUR par personne. Pour chaque événement il y a un nombre de 300 tickets à un prix de 29€. En général, le prix du ticket augmente à la fin du mois. Il est donc préférable de réserver à l’avance pour profiter des meilleurs tarifs !
/!\ Il s’agit d’abord d’un événement sportif. Le prix du ticket permet l’organisation de la course dans les meilleures conditions. Il ne comprend PAS de donation. Cependant, tu peux choisir de faire un don entre 5 et 100 euros lors de ton inscription, en plus du prix du ticket. Nous allons transférer le montant du don directement à notre partenaire: « L’Association Le Cancer du sein, Parlons-en ! ».

MAIS WOUAW… Je trouve qu’ils ont vachement bien joué la carte de l’ambiguïté quand-même !!! D’autant que ce « détail » n’est pas rappelé sur les pages Facebook liées à l’évènement…

Sur cette question, sur la page de l’évènement, les community managers restent muets. Tous les commentaires négatifs sont systématiquement ignorés alors que pour la Sand Race (que certains avaient critiqué pour une mauvaise gestion des malaises dûs à la chaleur), les organisateurs ont pris soin de répondre au cas par cas.
Ça ne participe pas vraiment à calmer les tensions… Je trouve…

Et pour rajouter une cerise sur ce gâteau d’écœurement… 5,99€/pièce pour obtenir les photos de l’évènement ? Est ce qu’on est bien sérieux, là ?

Je me suis bien amusée parce que notre groupe était soudé, fun et solide mais honnêtement… J’ai du mal à retirer les points de qualité dans cette course…

En bref : Si votre groupe est bon, votre course sera à 90% réussie :p
Les 10% qui me restent… C’est cette désagréable impression que quelqu’un se fait de la thune sur le dos « d’une bonne cause »…
Je pense que certains devraient soit réviser leur COMM’, soit revoir leur éthique…

A lire également : http://marieclaire.be/fr/muddy-angel-run-courir-bonne-cause-vraiment/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *