#Simili tortue

Alors la Reine s’arrêta, toute hors d’haleine, pour demander à Alice :
–  » As-tu déjà vu la Simili-Tortue ?  »
–  » Non, je ne sais même pas ce qu’est une Simili-Tortue »
– « C’est ce avec quoi on fait la soupe à la Simili-Tortue »
–  » Je n’en ai jamais vu, ni entendu parler »
–  » En ce cas, suis-moi. Elle te racontera son histoire »

La Simili-Tortue, c’est une invention.
Une imitation.
Quelque chose que l’on a inventé,
pour faire croire qu’une soupe à deux sous,
faite avec une chose d’aussi commun et banal que de la tête de veau,
puisse passer pour aussi fin et raffiné qu’une soupe à la tortue.

Et pourtant,
Il s’en serait fallu de tellement peu…
Elle aurait pu être une vraie Tortue.
Dans une autre vie, elle aurait chanté,
Elle aurait dansé et rit.
Insouciante.

Mais elle se contente de paraître,
Elle a la manière,
Elle a l’allure,
Elle a même les mots…
Elle a tout d’une vraie.

Malgré tout… Ce n’est pas une tortue

Ils n’étaient pas allés bien loin lorsqu’ils aperçurent la Simili-Tortue à quelque distance, assise triste et solitaire sur une petite saillie rocheuse, et , à mesure qu’ils s’approchaient, Alice pouvaient l’entendre soupirer comme si son cœur allait se briser.
– « Quelle est la cause de son chagrin ? » demanda-t-elle au Griffon, le cœur plein de pitié.
Et il répondit, presque dans les mêmes termes qu’il avait déjà employés :
– « Tout cela, elle se l’imagine : en réalité, elle n’a aucun motif de chagrin. Viens !»

(Histoire vraie)

capture-decran-2016-11-01-a-18-00-50

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *