#Fitfam

#FitFam : Désigne un groupe d’individus engagés spirituellement, nutritivement et sportivement dans des activités de bien-être (oui, on accepte aussi les yogi) et de fitness. C’est vraiment et réellement une communauté bienveillante, constituée de gens qui essaient de manger sain, de faire du sport régulièrement et d’entretenir leur motivation via les réseaux sociaux (essentiellement).
 
Cinq idées reçues sur la FitFam :
fitfam1
1. C’est une communauté de bôgoss décérébrés qui ne pensent qu’à muscler leur nombril et à poster leurs photos pseudos épiques pour leur gloire personnelle.
NON
Il y a ABSOLUMENT tous les profils représentés. Omnivores, végétariens, végans, athlètes, feignasses, musclés, pas musclés, noobs, youtubeurs reconnus, accros au sport, runners occasionnels, bodybuilders, cyclistes, « faiseurs de yoga », petits jeunes, mamies dynamiques, maman,… TOUT ! Le but n’est pas d’avoir LE corps parfait mais la meilleure version de soi-même, c’est à dire celle qui vous convient.

2. A voir tout ça, ça met une pression de dingue sur les « gens normaux »
FAUX
Ça peut éventuellement titiller la mauvaise conscience des gens qui préfèrent chercher les excuses plutôt que la motivation (BOOOM) mais ça reste une communauté extra positive. Les progrès sont encouragés, les cheat meals sont accueillis comme le petit remontant qu’il fallait, les coups de mous sont consolés.

3. C’est un milieu ultra sexiste
Que du contraire…
Ici… Les mecs se déshabillent tout autant que les nanas.
Et, en plus, tu peux débattre avec eux du sempiternel dilemme : poil ou pas poil. Ils se sentent concernés aussi.
Que demander de plus ?

4. « Tout le monde peut squatter, t’es obligé de mettre ça sur Instagram ? « 
Bah…
La prochaine fois qu’il te viendra l’envie de poster une photo de ton chat, va faire un squat, j’ai envie de dire.
Les gens sont libres de poster ce qu’ils veulent, suivre les gens qu’ils veulent et admirer les squats de qui ils veulent.
Il n’y a aucune « pertinence » ou « non pertinence » dans les posts des gens.

5. Le culte de la superficialité
Déjà, personnellement, je fais partie de ces incompris qui trouvent que la santé n’est pas un truc superficiel.
Pour avoir connu, l’effet inverse – oui, les membres de la FitFam sont en grande partie des anciens « gros » qui ont décidé de changer de vie – et m’être essoufflée à monter un escalier… « Superficiel » est pas le mot qui me vient en premier.
Ensuite… Bah quoi ? Tu as pas de fierté toi ? Porter plus lourd… Tenir bon… Te décarcasser à te faire une assiette light et jolie… Perdre ton premier kilos… Faire tes premières pompes…
Il y a pas de recette miracle pour être énormes et secs ! C’est pas réellement ton corps que tu partages, mais le fruit de tes efforts.

capture-decran-2016-10-22-a-17-00-20
Je débute une nouvelle catégorie (encore inédite, il y a peu, sur simili-tortue) parce que, parce que, parce que,…
Plus qu’une passion le sport a été, pour moi, une révélation !
(Oh yeah…)

Sources :

 

  3 comments for “#Fitfam

  1. hadesiancreation@gmail.com'
    7 novembre 2016 at 18:37

    je plussoie!
    peu de gens comprennent le plaisir qu’on a a se voir transformer et progresser!

    Trop de gens pensent qu’on veut juste s’exposer, mais on a de quoi être fiere, et partager, c’est aussi motiver les autres!

    • encollowen
      8 novembre 2016 at 09:40

      Complètement ! J’ai lu un article assez intéressant sur le fait qu’en Europe, la réussite et le progrès était quelque chose de mal vu alors que dans les pays anglo-saxons, on a plus tendance à valoriser la réussite personnelle (les self made men, etc.). C’est vraiment une théorie que je vois se réaliser de plus en plus… A méditer !
      :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *